Rechercher
  • jocelyne creusier

Ma démarche

Mis à jour : mai 28

Elle s'appuie sur le constat de l'effondrement de notre monde.

La nature est en péril.

Cette réalité m'impacte et me mène à réaliser des INSTALLATIONS qui sont comme des cris d'alarme...

Mon travail se compose de STÈLES en bois recyclé, brûlé dans la tradition du SHOU-SUGI-BAN. Autrefois, dans les maisons japonaises, trônait le DAI"KOKU BASHIBA", n grand pilier noirci par le feu qui portait bonheur au foyer.

Je détourne ce rituel : ces stèles brûlées sont la métaphore de nos forêts consumées.


Ma passion pour le feu se manifeste aussi à travers le métal en fusion.

Je crée des statuettes de BRONZE - environ 30 cm de haut- qui trouvent refuge au sommet des stèles, qui constituent des socles géants -120 à 180 cm de hauteur -

Il s'agit de REPRÉSENTATIONS HUMAINES: des corps en panique face au chaos écologique de la planète.

L'humanité en danger est traduite par des personnages en déséquilibre : ils s'agitent, s'enfuient, se précipitent, simulacre d'une danse, ultime élan de survie. D'autres implorent, méditent...


Ma technique de fonderie est dite PRIMITIVE, intuitive et spontanée, elle m'a été transmise par des artistes du Burkina, c'est celle de la CIRE PERDUE, qui rend chaque pièce UNIQUE.

La démarche est écologique : lmodèle est en cire d'abeille, le moule de potée en argile. Étain, laiton et cuivre recyclés composent l'alliage.

Le bronze est volontairement peu ciselé, gardant un aspect brut, lequel accentue l'expressivité de la représentation humaine.

Je laisse volontairement les traces du feu visibles, ce dernier participant de l’œuvre.


Je suis fascinée par l'ensemble des étapes de fabrication. En effet tout un processus de transformation par la chaleur et le feu et l'air est à maîtriser; depuis le modelage de la cire qui laisse place à la coulée du bronze, puis au ciselage du métal refroidi.


Installation"L'humanité brûle"


La nature en péril est évoquée par des STÈLES carbonisées(de 120 à 180 cm de haut) ,au nombre de 19 - chiffre de la transformation et du changement -

Elles délimitent une surface circulaire au sol, matérialisée par du charbon de bois.

Ce CERCLE symbole fondamental de perfection et d'harmonie, évoque la terre, celle ci est calcinée : notre monde s'effondre et se consume.

Des bronzes d'environ 30 cm de hauteur se réfugient sur les socles géants. Les personnages,comme des stylites, appellent le retour à la vie, en s'élevant vers la lumière.


C'est un message porteur d'espoir.




17 vues

©2020 par Jocelyne Creusier.  Mentions légales